Voir l'invisible est normal

Aujourd’hui, une histoire pour les parents, parce que nous aussi on aime les belles histoires et que nos petits éveillés nous font parfois faire des sauts de gazelle dans notre éveil !


Balla est une petite fille extraordinaire. Elle est vive, drôle et elle adore passer des heures à jouer dans sa chambre. Elle joue à la marchande et à la dinette. Sa maman, Jane, est médium et elle se demande si sa petite puce l’est aussi. Elle sait que les enfants voient tout mais elle n’a pas envie de forcer sa fille à parler de ce qu’elle voit. Elle se dit que cela risquerait d’influencer l’univers intérieur de son enfant. Elle a conscience que personne n’a LA vérité et qu’il faut laisser à chacun la possibilité de se construire la sienne.

Parfois Balla ose une question : « Maman est-ce que ça existe les fantômes ? » alors Jane répond sans artifices « oui, ma chérie » Et si Balla veut en savoir plus elle la laisse parler, mais Balla ne pose pas beaucoup de questions et ne parle pas beaucoup de ce qu’elle perçoit. Jane pense que sa fille peut lui en apprendre tout autant sur le monde invisible qu’elle-même peut en apprendre à sa fille sur le monde matériel. Alors elle n’anticipe pas les questions, ni les réponses.


Jane est malgré tout très attentive à l’environnement de sa maison. Elle nettoie le lieu énergétiquement très régulièrement et fait passer tous les visiteurs qu’elle perçoit dès qu’elle les ressent. Un matin, alors que sa fille est en vacances chez son père, elle ressent un petit fantôme qui la chatouille. Elle se met en écoute et est très étonnée de voir un petit garçon de 2 ans, décédé depuis quelques années et qui semble chercher quelqu’un dans la maison. Elle l’interpelle et lui demande comment il s’appelle et ce qu’il fait ici. Le petit fantôme répond qu’il s’appelle Oscar et qu’il cherche sa maman. Alors Jane lui explique que sa maman le cherche aussi sûrement et qu’elle peut l’aider à retrouver le lieu où il sera heureux avec sa famille. Elle appelle les anges du passage et confie le petit Oscar à la lumière.

Pour Jane, c’est un peu la routine et elle retourne à ses activités.

Le jour où Balla rentre de vacances, c’est un peu la fête. Elle est tellement heureuse de retrouver sa chambre, ses jouets et ses livres. Elle court partout, elle saute, elle rit. Mais à la fin de la journée, pendant le repas, subitement, Balla semble triste, inquiète. Jane se demande si c’est la fatigue ou si quelque chose d’autre perturbe sa fille. Alors elle demande :

-Balla, tout va bien ma chérie ? -Je sais pas maman, je crois que je suis triste. Et à ces mots, Balla se met à pleurer toutes les larmes de son corps.

Jane vient s’assoir à côté d’elle et lui dit :

-Que se passe t’il mon ange ? -Je… Je crois que mon copain est mort !


Jane, ne comprend pas trop ce qu’il se passe. -Quel copain ? C’est un copain de l’école ? Un copain chez papa ? -Non, dit Balla, mon copain d’ici, de la maison ! -Je ne comprends pas tu avais un copain ici à la maison ? -Oui, il avait 2 ans et il venait jouer avec moi à la dinette, on prenait le thé et j’étais sa maman et après on se promenait en poussette dans le jardin, mais il n’est plus là, je l’ai cherché toute la journée, il est mort maman !

Jane devient blême, elle comprend que sa fille voit les entité, que ce petit garçon était son ami et qu’elle ne fait pas la différence entre les morts et les vivants. Alors elle dit : -Ma puce, ce copain de 2 ans, comment est-ce qu’il s’appelait ? -Il avait un nom rigolo, il s’appelait O… Osc… -Oscar ! – disent elles en cœur. Alors Jane dit à Balla :

-Ma puce, je suis désolée. Ce petit garçon était là lorsque tu étais en vacances chez papa, il cherchait sa maman, mais je ne savais pas que tu le voyais et que tu jouais avec. Mais tu sais, Oscar était un fantôme, il était mort il y a bien longtemps, alors je l’ai fait partir dans la grande lumière pour qu’il retrouve toute sa famille, car ici, ce n’était pas un bon endroit pour lui. Je suis sûre que vous vous amusiez très bien tous les deux, mais comme toi il avait besoin de sa maman, alors il devait partir, tu comprends ? -Oui… mais je peux plus lui dire au revoir maintenant ! -Bien sûr que si ma chérie, il suffit que tu penses à lui et que tu lui dises tout ce que tu as envie de lui dire, il t’entendra.

Jane fais une pause, réfléchi et dit :

-Tu sais Balla, je ne savais pas que tu pouvais voir les fantômes, tu ne m’en as jamais parlée. A partir d’aujourd’hui, si tu es d’accord, je te propose de me parler de tous tes copains et copines que tu vois dans la maison, et ensemble on verra s’ils restent un peu prendre le thé avant qu’on les ramène chez eux ? Qu’est-ce que tu en penses ? -D’accord, mais maman, ceux qui brillent très fort et qui parlent en chantant on doit aussi les ramener chez leurs parents ?


Jane éclate de rire, car la description de Balla est vraiment parfaite !

-Non mon ange, ceux qui brillent très fort et qui parlent en chantant, ils ne sont pas perdus, ils sont là pour toi.

Le soir en se couchant, Jane comprend que ce n’est pas parce qu’un enfant ne dit rien qu’il ne voit pas, mais que son univers est si pur qu’il peut ne pas faire la distinction entre les différentes énergies. Pour un enfant, tout cela est normal, et on ne parle pas forcément de ce qui est normal, voilà pourquoi Balla n’a rien dit de tout ce qu’elle voyait, pour elle c’était normal.

Jane comprend que sa fille ne lui appartient pas. Balla l’aide à s’éveiller spirituellement alors que Jane aide sa fille à comprendre le monde physique. C’est une coopération et elle s’endort en se disant que tout ceci a quelque chose de magique…

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

(c) 2018 Passage à l'âme (eurl)

Siret 84433147000014

25 rue des Alliés - 24360 Piegut-Pluviers - téléphone : 07.82.18.88.00

Conditions générales - Contacts - Blog - Boutique - Nos services - Espace Membre 

Politique d'annulation :

En cas d’annulation, veuillez nous contacter au moins 48h à l’avance. Tout rdv manqué ou annulé moins de 48h à l’avance ne sera ni remboursé ni reporté. Toute demande d'annulation de votre part vous sera accordée si elle est faite 48h avant la date du rdv, toutefois, les frais Paypal et carte bleue restent à votre charge. Si l'annulation est faite à notre demande, aucun frais ne sera imputé.