Super !


Chaque jour, regarder ce qui est et remercier pour cette chance infinie de ce qui est. Je suis comme vous. J’ai cette tendance innée à regarder ce qui ne va pas et à m’en plaindre. J’ai toujours vu mes parents, mes grands parents, la famille et les amis de la famille et mes propres amis et même tous les inconnus que je croise, j’ai vu tous les humains faire ainsi : Regarder ce qui n’est pas et qui manque, regarder ce qui est et se plaindre.

J’ai reproduit ce fonctionnement et intégré petite que c’était ainsi qu’il fallait faire pour communiquer avec les autres. Parler de ces petites choses qui ne vont pas et se plaindre. Parler négativement, parler de ce qui ne va pas dans le monde, râler, croire que tout ceci est la fatalité.

Et j’avais si bien reproduit ce schéma que chaque jour encore, j’apprends et je reconditionne mes automatismes. Mes compagnons m’ont toujours dit « De toute façon tu n’es jamais contente, ça ne va jamais, c’est jamais ça » Mais c’était TELLEMENT vrai ! J’étais incapable de voir le positif dans la situation, j’étais mon propre saboteur de bonheur !

Nous avons presque tous cette tendance à l’auto-sabotage par la vision négative. Et il faut le courage de changer son regard sur la vie pour redécouvrir la lumière derrière l’ombre des jours. On peut essayer de nombreuses thérapies et de multiples « trucs » pour aller mieux, encore faut-il choisir en conscience et décider de changer profondément pour aller mieux. Faire ce choix ce n’est pas s’en remettre aux autres et à leurs capacités au bonheur, faire ce choix c’est informer chacune de ses cellules que l’esprit va changer de cap et virer de bord. Personne ne peut modifier pour vous le cap que vous avez donné à votre navire. Vous êtes le capitaine, si vous décidez d’aller vers la lumière, vous donnez les instructions et vous maintenez la barre sur l’objectif.

Cesser de se plaindre et de râler, cela commence par faire le choix du bonheur. Ce choix peut être agrémenté au quotidien de petites actions simples et répétitives qui vont progressivement reconditionner vos automatismes.

Chaque matin, j’ouvre les yeux avec un sourire, en remerciant le jour nouveau de tout ce qu’il va m’apporter. TOUT, car il y a toujours du positif en tout si je choisis de le regarder comme tel. Je me regarde avec amour quand je me brosse les dents, même si ma tête ressemble à un panda cadavérique décomposé, j’ai de l’amour pour cette pauvre tête fatiguée que je promets de soigner dans la douceur  et la tendresse. Je remercie les moments difficiles de ma journée pour ce que je ne comprends pas encore mais qui va m’aider à grandir et à me rapprocher toujours plus de qui je suis vraiment. Je remercie mes pensées négatives et je ne cherche pas à les chasser ou à les ignorer, simplement, après les avoir exprimées, j’ajoute un « Mais » en dressant la liste de toute ce qu’il y a de positif à cette situation ou à ce que je vis. Mais le plus important, pardonnez-vous avec amour et patience. Accordez-vous du temps et de la tendresse. Les choses ne changent pas du jour au lendemain, elles se construisent au rythme de votre évolution, il y a des moments clés où vous sentez que quelque chose bascule, alors laissez faire et prenez ensuite le temps d’intégrer vraiment et en profondeur les changement.

Ce qui est important dans ce processus c’est de réapprendre à voir le monde tel qu’il est, c’est-à-dire si vaste et si bien organisé que vous n’en aurez pas la totale compréhension, mais que ce qui arrive étant toujours juste, alors ce que vous vivez est juste. Se plaindre ne sert qu’à vous rendre souffrant.

Voyez la lumière en toute chose, commencez à l’extérieur de vous si c’est plus facile, puis progressivement, ramenez à vous cet état de lumière sur chaque moment de votre vie.

Car nous avons une chance éblouissante de vivre, ici et maintenant cette incarnation, d’expérimenter toutes ces expériences, d’avoir oublié pour se redécouvrir, de sentir, toucher, gouter, voir, entendre, communiquer dans la matière et dans le subtil.

Nous vivons une période extraordinaire de transition. Au delà de nos déséquilibres et de nos difficultés, rappelons-nous que nous sommes comme ces super-héros qui découvrent leurs pouvoirs. Nous sommes la génération de tous les possibles ! Avant nous les croyances majeures étaient la matière physique palpable et le néant après la mort, après nous il sera normal et presque banal de communiquer avec des cyclopes ou d’être à 5 endroits sur terre à la fois, nous sommes les premiers hommes du nouveau monde, pouvons nous vraiment nous plaindre de ça? de cette chance de tout redécouvrir pas à pas? de cette étape cruciale pour l’évolution humaine vers sa divinité? est-ce que ça ne vaut pas le coup de tout tenter pour être vraiment et pleinement Soi hors de toutes contraintes sociétales et de tout conditionnement obsolète?

Vous êtes un super-héro en marche vers votre lumière, soyez heureux de prendre des murs de temps en temps, ils vous aident à apprendre à voler par dessus <3 <3 <3

3 vues
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

(c) 2018 Passage à l'âme (eurl)

Siret 84433147000014

25 rue des Alliés - 24360 Piegut-Pluviers - téléphone : 07.82.18.88.00

Conditions générales - Contacts - Blog - Boutique - Nos services - Espace Membre 

Politique d'annulation :

En cas d’annulation, veuillez nous contacter au moins 48h à l’avance. Tout rdv manqué ou annulé moins de 48h à l’avance ne sera ni remboursé ni reporté. Toute demande d'annulation de votre part vous sera accordée si elle est faite 48h avant la date du rdv, toutefois, les frais Paypal et carte bleue restent à votre charge. Si l'annulation est faite à notre demande, aucun frais ne sera imputé.